Animasia 2017 (7&8 Octobre)

Hello les amis! Première expo pour présenter Heiyu!!! Comment vous dire? Je suis super heureuse à cette idée et en même temps…j’ai des petits noeuds dans l’estomac!

Mais ça va bien se passer j’en suis certaine; je serais avec Nylh des Légendes d’Azcor, Nathy, créatrice d’art (peintures, dessins, calligraphies, sumi-e, photos de Dolls) et pleins d’autres filles sympa et talentueuses. Si vous voulez passer me faire un coucou, ça me fera super plaisir. 😉 Rendez vous au parc des expositions de Bordeaux Lac le weekend du 7 & 8 Octobre.

Ah et j’oubliais le programme: 

« Venez découvrir sur le stand de l’association Lolita « Rouge Dentelles et Rose Ruban » l’ambiance festive de Harajuku, à travers l’univers miniature des BJD et des Pullips!
Sur notre stand, vous pourrez:
– Admirer une exposition de BJD, de Pullips et de Smartdolls
– Prendre des clichés-souvenirs de vos propres petites merveilles sur notre photobooth
– Rencontrer la créatrice des Asphodèle Art Dolls qui partagera avec vous son expérience d’artiste
– Discuter avec des collectionneuses passionnées
– Faire quelques emplettes pour compléter ou commencer votre collection »

Et atelier « stringage » en prévision, amenez vos élastiques, haha! XD

Akiko

 

Akiko jouait à courir après un papillon qui folâtrait dans l’herbe. Un grand sourire se dessinait sur son visage d’enfant et des éclats de rire fendaient l’air, au fur et à mesure de sa course. Pour son âge elle était plutôt petite, impression accentuée par sa longue tunique rouge, un peu ample et ses longs cheveux noirs qui lui arrivaient presque aux genoux, signalant qu’elle était de naissance noble.

Read More

Quand Yuhe devient Heiyu

Aujourd’hui j’ai repris le travail sur Heiyu. Doucement, gentiment parce que je me sentais bien, parce que j’en avais envie.
Ca faisait longtemps que ça coinçait, que je ne pouvais même pas poser le regard sur elle sans culpabiliser. J’ai enfin compris ce qui bloquait. Je ne suis pas très bien depuis un bout de temps, sans entrer dans les détails et sans vous raconter ma vie, je m’acharnais en me disant qu’il fallait que je la termine, que c’était important pour moi,  que c’était comme me battre contre ma santé qui fait parfois défaut , qu’il ne fallait pas que je baisse les bras, que je continue. Même quand je n’en avais pas envie, surtout si je n’en avais pas envie, que ça m’aiderait à penser à autre chose, à avoir un but.
Mais j’ai baissé les bras et devinez quoi?

Read More