Quand Yuhe devient Heiyu

Aujourd’hui j’ai repris le travail sur Heiyu. Doucement, gentiment parce que je me sentais bien, parce que j’en avais envie.
Ca faisait longtemps que ça coinçait, que je ne pouvais même pas poser le regard sur elle sans culpabiliser. J’ai enfin compris ce qui bloquait. Je ne suis pas très bien depuis un bout de temps, sans entrer dans les détails et sans vous raconter ma vie, je m’acharnais en me disant qu’il fallait que je la termine, que c’était important pour moi,  que c’était comme me battre contre ma santé qui fait parfois défaut , qu’il ne fallait pas que je baisse les bras, que je continue. Même quand je n’en avais pas envie, surtout si je n’en avais pas envie, que ça m’aiderait à penser à autre chose, à avoir un but.
Mais j’ai baissé les bras et devinez quoi?

Read More

Je suis une Plangonophile: Les BJD et moi

a807f49d3b719be99d5f6317427edcfe

Vous pourriez rester polie mademoiselle!

Non Plangonophile n’est pas un gros mot. Un ou une plangonophile est quelqu’un qui collectionne les poupées.

  • Mes antécédents (mais je le vis très bien):

Depuis très jeune je me souviens avoir eue une passion pour les poupées (et à c’t’époque-ci un peu pour les peluches aussi). J’ai eu bien sûr des poupées Barbies, des poupons et des poupées de porcelaine. J’adorais changer leurs vêtements (et ne pas pouvoir le faire était quelque chose de frustrant, le type de poupée sur laquelle les vêtements ou les cheveux étaient « incrustés » était sans intérêt pour moi). Mais déjà, même si je jouais avec comme la plupart des petites filles peuvent le faire, quelque chose faisait défaut chez elles qui me manquait sans que je sache ce que c’était ( Quoique cela fusse, je ne pusse dire quoi!)…

Read More

Comme une envie de faire demi tour, et pourtant…

 

article

C’est pas un peu prétentieux de créer un logo d’abord et puis un site ensuite, et même une marque carrément! comme si tu étais une « créatrice »! Tu t’es pris pour qui?

Hmm, syndrome de l’imposture, je commence à bien le connaître celui-là. 

Qui je suis? Je suis juste une personne comme les autres, avec des rêves.
J’ai pas envie de les laisser prendre la poussière sur une étagère.
Je suis une personne comme les autres. Pas plus. Pas moins. 

Plus j’y pense et plus je me dis que ma situation actuelle, mes problèmes de santé ne sont que l’expression de ce que je tiens enfoui au fond de moi. Ce n’est pas le hasard si j’en suis  arrivé là. Je ne me suis que très rarement écoutée. C’est le moment de le faire; d’assumer mes choix et de vivre ce que j’ai choisi de vivre.